Archive

Posts Tagged ‘Erwin ROMMEL’

Les mythes de la Seconde Guerre mondiale (Perrin, 2015)

15 janvier 2017 Laisser un commentaire

perrin-2015-lopez-jean-wieviorka-olivier-mythe-de-la-seconde-guerre-mondialeIl faut toujours du temps pour que les faits et l’objectivité apparaissent. La Seconde Guerre mondiale ne fait pas exception à cette loi, bien au contraire d’ailleurs, compte tenu de la propagande entretenue par les différents belligérants au cours du conflit et le contexte particulièrement tendu entre l’Est et l’Ouest après 1945. En France également, il est toujours difficile d’aborder la période avec sérénité comme le prouvent les débats réguliers qui agitent les historiens, et les politiques, dès lors que sont abordés des sujets comme DE GAULLE, PETAIN, les différentes facettes de la Résistance, le rôle des communistes, la Collaboration, etc. A sa lecture, ce livre fait aussi penser à quelques mythes qui ne sont pas tous abordés. Des archives sont encore inaccessibles, surtout en Russie. A quand un second volume ? Lire la suite…

Rommel en pointe du Blitzkrieg de l’Ardenne à la Manche (Weyrich, 2016)

weyrich-2016-wenkin-hugues-rommel-ardenne-mancheLes exploits militaires d’Erwin ROMMEL sont assez bien connus et l’iconographie abondante. Pourtant, cet album trouve toute sa place dans la bibliothèque. Tout d’abord, il est bien présenté, clair, aéré, bref très agréable à lire. Le format à l’italienne est idéal pour mettre en valeur les photos.

Le texte, écrit par Hugues WENKIN, est précis, direct, vivant. Lire la suite…

2e Guerre Mondiale n°65 (Mars & Clio, 2016)

2GM 065

Poursuivant son approche de réflexion sur la Seconde Guerre mondiale, ce numéro aborde deux sujets « polémiques » ou plutôt qui font l’objet d’interprétations variées en fonction des époques et des historiens.

Le premier concerne le passage à l’économie de guerre du III. Reich avec le rôle joué par Albert SPEER. L’étude a le mérite de préciser qu’il n’y a pas un avant inefficace et un après (enfin) productif, mais une certaine continuation, pour souligner qu’au final l’industrie du Reich n’est de tout de façon pas parvenu au niveau qui aurait dû être le sien pour accompagner un conflit d’une telle dimension. Lire la suite…

Ligne de Front n°61 (Caraktère, 2016)

17 mai 2016 1 commentaire

Ligne de Front 061

Premier article, première surprise… Décidément, la défaite de 1940 n’a pas fini de se dévoiler sous de nouveaux jours. En témoigne ce très bon article sur le général WEYGAND quand il est rappelé pour prendre en main le destin de l’armée française quand la première partie de l’offensive allemande à l’Ouest est déjà consommée. Il dévoile le rôle majeur joué par le nouveau commandant en chef au cours des semaines qui précèdent et suivent l’Armistice. Lire la suite…

Le Mur de l’Atlantique en Normandie (Heimdal, 2000)

6 février 2016 2 commentaires

Heimdal 2000 CHAZETTE Alain Mur Atlantique en Normandie

Ce livre assez court (80 pages) écrit par Alain CHAZETTE (l’un des éminents spécialistes des fortifications côtières allemandes) présente les défenses mises en place dans la baie de Seine et qui vont devoir affronter le Débarquement allié en Normandie. Après avoir rappelé l’origine et la composition du Mur de l’Atlantique, l’auteur passe en revue les unes après les autres les secteurs côtiers et les ouvrages allemands. La description est donc rapide mais assez exhaustive. Contrairement à ce que peut laisser penser le titre, seules les défenses face aux plages de débarquement sont abordées et non l’intégralité du Mur de l’Atlantique en Normandie. Lire la suite…

Catégories :Livres, Recension, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Batailles & Blindés n°71 (Caraktère, 2016)

30 janvier 2016 2 commentaires

Batailles et Blindes 071

Ce numéro regorge de sujets inédits et fait partie des grands crus de ce magazine à posséder impérativement dans sa bibliothèque. La couverture accrocheuse sur l’agonie de la Panzerwaffe à l’Est en 1945 ne suffit pas à résumer ce numéro !

Si la Belgique joue un rôle majeur dans l’avant mai 1940 et au cours des journées cruciales qui voient le III. Reich abattre d’un coup la Hollande, la Belgique elle-même, le Luxembourg et la France (voir La déroute française de 1940, la faute aux Belges ?), ses combats sont finalement très peu étudiés. C’est finalement tout l’intérêt de l’article consacré aux Renault ACG1 du Corps de Cavalerie belge qui représentent les seuls vrais blindés de l’Armée belge. Leur emploi est inappropié. Ils sont dispersés, disposés en support de l’infanterie. Bref, les huit exemplaires dont le lecteur suit le parcours un par un, ne s’illustrent pas particulièrement. Ils reprendront ensuite tous du service comme « Beute Panzer » sous la dénomination Panzer 738(f). Lire la suite…

Catégories :Magazines, Recension, Revues, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Opération « Orient » : grandeur et démesure des plans intercontinentaux du III. Reich (Ligne de Front n°53, Editions Caraktère, janvier/février 2015)

20 janvier 2015 Laisser un commentaire

revue_ldf_053Ligne de Front n°53 (janvier/février 2015) des Editions Caraktère propose un article pour le moins surprenant sur les plans grandioses du III. Reich en 1942 qui visent à tendre la main aux Japonais via l’Inde par une poussée à partir de l’Egypte et du Caucase… Certes, diriger c’est anticiper, mais dans le cas présent, nul doute que les yeux étaient bien trop grands que le ventre. L’hiver 1941/1942 est déjà un terrible avertissement pour la Wehrmacht et clos un embourbement progressif dans l’immensité soviétique depuis le déclenchement de l’opération « Barbarossa » le 22 juin 1941. En Afrique du Nord, malgré des coups d’éclat, les forces germano-italiennes sont bien trop faibles. Malte résiste toujours, épine britannique plantée au centre de l’axe logistique de l’Axe de part et d’autre de la Méditerranée pour ravitailler son corps expéditionnaire aventuré en Afrique.

L’intérêt de l’article est de mettre en perspective ces projets stratégiques grandioses et des unités plutôt exotiques dont l’existence ne peut pas se concevoir sans appréhender cette dimension géostratégique. Il en est ainsi des Sonderverband 287, Sonderverband 288, Indische Legion et Legion Freies Arabien qui bénéficient d’ailleurs de brefs historiques.

La description de cette opération « Orient » n’en reflète pas moins la difficulté de concilier des objectifs, une planification stratégique tant humaine, politique, culturelle et matérielle avec des intérêts contradictoires des participants.


www.3945km.comDes origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !