Accueil > Non classé > 2e Guerre Mondiale hors-série n°35 (Mars & Clio Editions, juillet / août / septembre 2014)

2e Guerre Mondiale hors-série n°35 (Mars & Clio Editions, juillet / août / septembre 2014)

revue_2gm_hs035**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

A l’occasion du 70ème anniversaire du Débarquement et de la bataille de Normandie, le magazine 2e Guerre Mondiale des Editions Mars & Clio propose un numéro hors-série consacré aux chances de succès des Allemands de rejeter les Alliés. Ecrit par Benoît RONDEAU, auteur d’un livre sur le débarquement vécu par les Allemands paru en 2014 (voir son interview), ce numéro est divisé en cinq articles.

Le premier analyse ce qui se passe le 6 et 7 juin 1944 du côté des forces allemandes où finalement tout va travers. Les plans prévus sont inapplicables, les rares renforts disponibles à proximité immédiate des plages du débarquement sont gaspillés, le commandement complètement désorganisé et est incapable de percevoir correctement les faits tant au niveau local que dans leur globalité.

Une fois les Alliés à terre, le poids de toute contre-attaque repose sur les Panzer-Divisionen. C’est le sujet du deuxième article qui montre que les deux stratégies qui se sont affrontées avant le 6 juin au sein du haut commandement allemand (dispersion des unités blindées à proximité des plages pour contre-attaquer immédiatement ou mise en action ultérieurement d’une masse de manœuvre coordonnée et puissante) sont toutes deux des échecs tant la supériorité alliée est imposante. Jamais l’armée allemande n’est capable de sortir de la toile d’araignée dans laquelle elle est progressivement enfermée et asphyxiée.

Si la Wehrmacht est incapable de se mobiliser et reprendre l’ascendant sur le front normand, c’est en raison notamment de la faiblesse des renforts et des délais excessifs de mise à disposition. Le troisième article insiste ainsi sur l’impact de l’aviation alliée, souvent minimisée dans les études modernes, mais qui fut réel dans l’encombrement des axes routiers, la paralysie du trafic ferroviaire, l’isolement de la zone des opérations et la raréfaction du ravitaillement tant en essence, en nourriture qu’en munitions.

Dans son quatrième article, l’auteur analyse plus classiquement la complexité de la chaîne de commandement allemand à l’Ouest et en Normandie ainsi que les tiraillements d’autant plus que le succès du Débarquement allié devient rapidement évident et que les conséquences sur la suite du conflit sont évidentes.

Le cinquième article est peut-être le plus original car il analyse les carences de l’artillerie allemandes en Normandie. Rarement étudiée, aux dépends des blindés et de l’infanterie, cette arme est pourtant essentielle dans l’appui offensif et défensif des troupes au contact. Elle souffre à ce stade de la guerre de graves carences. Très peu mobile, elle fait appel à la traction hippomobile, les pièces d’artillerie ont beaucoup de mal à se déplacer aux points critiques et à s’esquiver pour éviter les tirs de contre-batterie, dont ceux des navires alliés au large, ou une attaque aérienne. La diversité des pièces engagées issues pour une grande part des prises de guerre aurait déjà rendu la chaîne logistique particulièrement compliquée dans des conditions favorables. En Normandie, c’est rédhibitoire.

Malgré des succès tactiques finalement assez relatifs, les hésitations alliées, la Wehrmacht est dans l’incapacité de résister au rouleau compresseur allié et encore moins de rejeter les « envahisseurs » à la mer.

=> Sommaire détaillé


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

 

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :